Lilia-henon.net » Le coin santé » Douleurs cou : comment confirmer qu’il s’agit d’une cervicalgie ?

Douleurs cou : comment confirmer qu’il s’agit d’une cervicalgie ?

Les causes de la cervicalgie sont multiples, ainsi existe-t-il forcément une large gamme d’examens complémentaires qui servent à diagnostiquer la cervicalgie mais aussi à en trouver la cause exacte afin d’entamer un traitement.

La démarche diagnostique commence par des examens simples et non spécifiques :

  • La radiographie du rachis cervical de face et de profil, puis une deuxième radiographie avec la bouche ouverte permettant de libérer et de visualiser l’Atlas et l’Axis, qui sont les deux premières vertèbres du rachis cervical ;
  • Un bilan inflammatoire (Formule sanguine, CRP et vitesse de sédimentation) en cas de présence de signes cliniques inflammatoires pouvant faire envisager cette éventualité.

D’autres examens sont-ils pratiqués ?

Bien évidemment, d’autres examens sont pratiqués selon le con cliniques, les antécédents, et les résultats des deux précédents examens.

Restez avec nous sur cervicalgie.net pour plus d’explications:

  • Par exemple en cas d’arthrose la radiographie montre un pincement de l’espace entre deux vertèbres, et le bilan inflammatoire est normal ;
  • En cas de torticolis, le bilan inflammatoire est également normal, la radiographie montre une simple courbure disharmonieuse de la colonne vertébrale ;
  • Dans les douleurs inflammatoires, le bilan inflammatoire est par contre perturbé.

Les autres articles de Lilia